Epilation laser
Epilation laser Tous types de peaux

Contact

Questions fréquemment posées au sujet de l'épilation laser

Quelles zones peut-on traiter au laser ?

Découvrez les réponses aux questions les plus régulièrement posées au Dr Dbouk concernant l'épilation laser.

Comment ça se passe pour les hommes ?

En dehors des sourcils, les lasers épilatoires peuvent être utilisés sur la totalité du corps et du visage.

Toutefois certaines parties du corps sont plus difficiles à épiler comme les bras ou les cuisses.

Certaines zones peuvent également être reliées à un risque de stimulation.

Le Dr Dbouk évaluera ce risque, et déterminera si le traitement est possible ou à éviter.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Avant le traitement :

Pas d’exposition solaire avant le traitement, 1 mois pour un traitement Alexandrite, 1 semaine au Nd : Yag.

Hormis pour le visage, 48h avant la séance, il sera nécessaire de raser la zone à épiler.

Entre les séances :

Sont à proscrire :

  • Toute décoloration du poil.
  • Épilation à la pince.
  • Épilation à la cire.
  • Exposition solaire.
  • Auto-bronzant.

Après les séances :

Pas d'exposition au soleil avant une semaine.

Quel est le déroulement d'une séance ?

Si, à l'instar des femmes, il est possible d'épiler toutes les parties du corps, le nombre de séance est généralement plus élevé chez l’homme que chez la femme. Par ailleurs, il existe des zones présentant un risque de stimulation, les épaules par exemple chez les jeunes hommes.

La douleur est proportionnelle à la concentration pileuse.

Elle sera inexistante dans les secteurs présentant peu de poils, mais augmentera crescendo en fonction de la densité pileuse.

Quels sont les effets secondaires ?

Les séances sont réalisées personnellement par le Dr Dbouk.

La durée d'une séance va dépendre de la zone à traiter du type de poil de peau, de la densité.

Une séance dure entre 5 minutes et 1 heure.

Quels sont les contre-indications ?

Les effets sont globalement bénins : présence de rougeur et exceptionnellement un gonflement de la région autour du poil.

Un effet plus problématique est la brûlure parfois suivie d'une dépigmentation de la peau. Cet effet est le plus souvent lié à l'inexpérience du praticien.

Le Dr Dbouk ayant une longue expérience dans ce domaine, les risques que vous soyez exposés à une brûlure sont donc infimes.

Quelles sont les autres indications de l'épilation laser ?

Par principe de précaution, chez la femme enceinte, il est préférable d'éviter l'épilation laser.

Les principales contre-indications sont :

  • Peau bronzée, il y a un risque de dépigmentation.
  • Région présentant une anomalie de la peau (grains de beauté par exemple).
  • Personnes souffrant d'allergie.
  • Prise d'un traitement anti-coagulant.
  • Patients souffrant de photo-dermatoses.
  • Prise de médicaments photo-sensibilisants.
  • Maladies de peau provoquées par le froid (urticaire du froid par exemple).

Pour quelles raisons, l'épilation laser est un geste médical ?

Que vous soyez venu dans un but esthétique ou thérapeutique (poil incarné par exemple) , le laser permet de traitement d'autres pathologies :

  • L'hirsutisme.
  • L'hyper-trichose.
  • Folliculites.

Les folliculites par exemple sont une inflammation des follicules pileux. Il s'agit d'une affection relativement courante et touchant des patients tous sexes et âges confondus.

De par la suppression du poil, la principale cause est éliminée.

De plus, le poil ayant été éliminé ; les tentatives de manipulation du poil et donc de lésion de la peau sont éliminées également, entraînant par effet ricochet l'élimination des risques infectieux.

Quelles sont les alternatives à l'épilation laser ?

En ce qui concerne la France, l'épilation laser est un acte médical devant être pratiqué par les médecins ou sous leur responsabilité.

Le laser est un appareil médical dont la garantie d'un traitement efficace et sûr dépend d'un réglage précis basé sur la peau, et la pilosité du patient.

Il est en outre également important de dépister les pathologies pouvant affecter la pousse du poil, mais aussi les contre-indications. Seul un médecin est à même de réaliser le bilan avant le traitement.

Dans certains cas particuliers comme la présence de gros poil pigmentés, on peut recourir à l'épilation par IPL (Intensed Pulsed Light) aussi connu sous le nom de lampe flash.

Par contre, la lampe flash étant beaucoup moins puissante que le laser, il n’est pas possible d’obtenir une épilation définitive avec cette méthode. Par ailleurs, la lampe flash n'est pas adaptée pour les régions duveteuses ou peu pigmentées, ou aux poils fins.

Une autre méthode efficace est l'électrolyse.

Toutefois, cette méthode est plus douloureuse, et surtout demande beaucoup plus de temps de traitement pour un résultat identique. À titre d'exemple, éliminer les poils de la lèvre supérieure demande plusieurs mois et des visites nombreuses et régulières.

Il convient également de noter que cette technique ne peut être utilisée que pour des zones limitées.