Médecine Esthétique : injections
Médecine Esthétique Injections de Botox et Acide Hyaluronique
Epilation laser
Epilation laser Tous types de peaux

Contact

La radiofréquence Venus Viva

Présentation de la Radiofréquence

La Radiofréquence est un appareil de médecine esthétique destiné à chauffer localement l’épiderme afin de rétracter les fibres de collagènes et relancer le processus de fabrication de nouveau collagène dans le but de lisser, tendre et dynamiser la peau. C’est la diffusion d’ondes électromagnétiques de haute intensité qui va permettre l’échauffement des tissus à un niveau suffisamment profond pour rétracter et fabriquer le collagène.

C’est le traitement de choix pour combattre le relâchement cutané, les rides et les ridules sur les zones difficilement accessibles à la médecine esthétique par injection : ovale du visage, cou, contour des yeux mais aussi pour de nombreuses zones sur le corps. La Radiofréquence, grâce à son fonctionnement de stimulation du collagène a également une fonction réparatrice de la peau qui en fait un traitement indiqué pour les cicatrices d’acné, les vergetures, la réjuvénation.

Présentation de l’appareil Venus Viva

Le Vénus Viva est l’appareil de Radiofréquence qui possède la plus grande personnalisation disponible à ce jour sur le marché. Il s’agit d’une Radiofréquence nanofractionnée pilotée de manière extrêmement précise grâce à la technologie SmartScan, un scanner mis au point spécifiquement pour pouvoir moduler le traitement en atteignant des températures plus élevées que les appareils de génération plus anciennes sans engendrer de douleur. En effet, plus l’échauffement localisé est élevé et précis, plus le traitement est efficace.

Avec les options dont il dispose, le Venus Viva permet au docteur Dbouk de contrôler avec précision les applicateurs permettant une réparation des zones à traiter. Venus Viva offre en outre l’avantage d’être sécurisé pour tous les types de peau et nécessite un temps d’immobilisation réduit, de l’ordre de 24h, contrairement aux lasers Co2 qui, en plus de n’être utilisables que sur les peaux claires, peuvent occasionner jusqu’à plusieurs semaines d’éviction sociale.

La séance de radiofréquence Vénus Viva

À l’aide de ses micro-broches, la Radiofréquence Vénus Viva agit doublement. Elle va à la fois émettre des impulsions de chaleur nano-fractionnées qui est le principe de base de la Radiofréquence et en même temps générer des « micro-blessures » par effractions cutanées légères, que la peau va soigner elle-même en se rétractant et en se régénérant. C’est ce fonctionnement conjugué échauffement / effraction, le tout de manière factionnée qui va minimiser le caractère invasif du traitement tout en accroissant son efficacité.

Le relâchement et le vieillissement de la peau sont ainsi efficacement combattus par une remise en tension du tissu sous-cutané. De part la taille fortement réduite de ces micro-lésions, le traitement par Vénus Viva est bien plus confortable que les anciennes techniques de Radiofréquence tout en produisant des résultats bien supérieurs.

Avant la séance, le patient doit veiller à :

- Présenter une peau nettoyée sur les zones à traiter et ne pas y avoir appliqué de lotion, crème, parfum ou maquillage.
- Eviter le bronzage sur la zone à traiter.
- Si la zone à traiter présente une pilosité importante, penser à la raser.

De part l’absence de multiples embouts à changer, contrairement à d’autres technologies, la durée d’une séance est réduite (de l’ordre de 20 minutes) suivant la zone de traitement.

La séance de Radiofréquence Venus Viva n’est pas douloureuse. Le patient peut ressentir une légère gêne comme des minuscules piqûres sur la peau, accompagnées d’une micro-décharge, ainsi qu’une sensation de chaleur similaire à celle d’un coup de soleil.

Dans le cas où le traitement requis devra être plus important ou localisé sur des zones plus sensibles, le docteur Dbouk pourra appliquer une crème anesthésiante locale pour réduire l’inconfort éventuel.

Résultats d’un traitement par Radiofréquence Viva

Suivant les indications et les zones à traiter, pour obtenir un résultat optimal, il faut prévoir de 3 à 4 séances espacées de 4 semaines.

Le résultat d’un traitement par Radiofréquence n’est pas immédiat car il faut du temps pour que la rétraction du collagène et la fabrication de néocollagénèse engendre la remise en tension de la peau. Le résultat s’évalue au fil des semaines et des séances.

Celui-ci est durable et se bonifie avec le temps sur une durée de plusieurs mois. Pour entretenir les résultats, quelques séances régulières seront éventuellement nécessaires.

Le traitement Venus Viva entraîne peut de suites. Après une séance, la peau pourra présenter des rougeurs un peu comme un coup de soleil sur la zone traitée. Cette réaction est normale et s’estompera rapidement sous 24h.

Il est important de ne rien appliquer sur la zone traitée pendant une journée, même l’eau du robinet est proscrite. Il convient également de ne pas faire d’exercice engendrant de la transpiration pendant 24h ni de prendre des bains chauds ou de masser la zone traitée.

Une protection solaire doit être appliquée pendant quelques jours si les zones traitées sont découvertes.

Contre-indications de la Radiofréquence

Comme tous les traitements médicaux, il existe des contre-indications en cas de :

• Port d’un pacemaker, ou tout type d’implant électrique ou métallique dans le corps ;

• Antécédents de maladie ou cancer de peau ;

• Peau très sèche ;

• Érythème ou eczéma sur la zone à traiter ;

• Antécédents de maladies pouvant être stimulée comme l’herpès ;

• Prise d’anti-coagulant ;

• Autres traitements de chirurgie ou médecine esthétique localisés dans les 3 mois ;

• Prise d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens dans les 7 derniers jours ;

• Bronzage, maquillage ou tatouages permanents sur la zone à traiter ;

Par principe de précaution, le traitement est également contre-indiqué aux femmes enceintes ou qui allaitent.