Médecine Esthétique : injections
Médecine Esthétique Injections de Botox et Acide Hyaluronique
Epilation laser
Epilation laser Tous types de peaux

Contact

Traitement de la chute des cheveux

Le Docteur Rana Dbouk est une spécialiste du traitement de la chute des cheveux aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Depuis plusieurs années, la médecine esthétique a déployé différents traitements qui s'ajustent ou se combinent suivant les indications des patients pour ralentir, stopper et même faire repousser les cheveux. L'avantage de la médecine esthétique est qu'elle permet de supplanter les traitements médicamenteux comme le Minoxidil ou le Finastéride qui peuvent engendrer des effets secondaires non négligeables très perturbants pour les patients sur le long terme.

Les techniques de médecine esthétique capillaire sont toutes à base d'injections directement dans le cuir chevelu pour le renouveler et le dynamiser. On distingue 3 approches graduellement de plus en plus spécifiques :

- La mésopécie ou mésothérapie capillaire qui consiste en l'injection de produits revitalisants dans le cuir chevelu pour assainir et dynamiser le bulbe capillaire.
- Le PRP ( le Plasma Riche en Plaquettes) qui se base sur le principe de la régénération cellulaire par des injections autologues des plaquettes sanguines du patient.
- La toute nouvelle technique Reginera qui utilise également le principe du renouvellement cellulaire mais en allant chercher les cellules souches au niveau de la couronne hippocratique des cheveux qui ne sont pas soumis à la chute.

Ces techniques permettent de traiter les chutes de cheveux transitoires souvent causées par le stress ou des événements comme une anesthésie générale ou un accouchement mais aussi les chutes d'origine génétiques dont les hommes sont victimes pour les ralentir voire les enrayer.
Reginera s'adresse plutôt aux hommes dont la calvitie progresse plus nettement (jusqu'à un stade 3 sur l'échelle de Hamilton) pour un traitement révolutionnaire des alopécies androgénétiques débutantes.

Au delà du stade 4, une restauration capillaire par greffe devra être envisagée mais les injections permettent toujours de retarder cette échéance et d'entretenir les résultats d'une greffe.